Logo Snec-CFTC

ENSEMBLE VOYONS LOIN

Déroulement de carrière

Avancement, promotions, validation de stage, mutation, reconversion : les étapes qui jalonnent la carrière ne sont pas toujours simples à passer. C’est pourquoi le Snec-CFTC propose un ensemble de mesures permettant de toutes les sécuriser.

Sécuriser le déroulement de carrière des maîtres : de quoi parle-t-on précisément ?

Pour la hors-classe, le Snec-CFTC a été le seul à demander la hausse du taux de promotions afin de maintenir le nombre de promotions qui était divisé par 2 avec PPCR. Cela est officialisé par arrêté ministériel publié cet été. C’est aussi une action initiée par le Snec-CFTC qui donne lieu depuis 2014 à l’alignement progressif du taux de promotion des professeurs des écoles sur celui des maîtres du 2nd degré.

La mouture actuelle du dispositif PPCR fait perdre aux maîtres du privé de nombreuses promotions à la classe exceptionnelle. Le Snec-CFTC demande l’ajout aux critères d’éligibilité par le 1er vivier de fonctions réellement exercées par les maîtres du privé. Le Snec-CFTC demande aussi une modification de la répartition des promotions entre les 2 viviers et que les fonctions accomplies à temps partiel soient prises en compte. Suite à l’insistance du Snec-CFTC, le cabinet du ministère a accepté le principe de rediscuter ces points.

Dans l’enseignement public, les listes d’aptitude ministérielles (tour extérieur, avancement à la hors-classe des agrégés) font l’objet d’une consultation d’une CAP. Dans l’enseignement privé sous contrat, il n’existe aucune consultation des représentants des maîtres. C’est pourquoi le Snec-CFTC demande la mise en place d’une commission consultative pour l’étude de ces listes. Dans l’attente, il faut étendre les compétences du CCMMEP.

Les stagiaires sont-ils concernés ?

Nous demandons que les refus de validation de stagiaires fassent l’objet d’une consultation de la CCMA/D/I et que les maîtres délégués puissent réellement bénéficier de formations et d’accompagnement en début de carrière.

Le déroulement de carrière des maîtres ne recouvre-t-il pas aussi leur mobilité ?

En effet. Contrairement aux accords sur l’emploi, la réglementation ne prévoit pas de priorité supplémentaire pour les mutations à caractère familial ou médical. Le Snec-CFTC a demandé au ministère que cet oubli soit corrigé. Il semblerait que cette demande ait été prise en compte dans le cadre de la préparation du futur décret sur le mouvement qui donnera lieu à concertation avec les OS représentatives.

Le Snec-CFTC demande aussi :

  • que les maîtres dont l’état médical est tardivement connu puissent participer aux dernières phases du mouvement ;
  • que les impératifs médicaux soient pris en compte lors de l’étude du mouvement des maîtres ;
  • que les maîtres suivant un conjoint dont la mutation est connue hors délai au regard du calendrier du mouvement puissent candidater aux dernières phases du mouvement ; qu’à défaut, ces maîtres puissent être temporairement affectés sur des services protégés à l’année.

Et pour les maîtres délégués ?

Cela concerne aussi les maîtres délégués : il faut organiser pour eux un véritable mouvement, avec consultation de la CCM compétente. Voir notre dossier concernant les maîtres délégués.

Que proposez-vous pour les maîtres qui souhaitent quitter le métier ?

Hormis la démission, la seule possibilité offerte actuellement est la reconversion en documentation. Or, professeur-documentaliste est un vrai métier, non une « voie de garage ». Et cela ne répond pas forcément aux attentes du maître en demande de reconversion.

L’Etat doit s’imposer les mêmes obligations que les entreprises. Le Snec-CFTC demande donc la création de congés de reconversion professionnelle. Il demande aussi que les maîtres de l’enseignement privé sous contrat, agents de droit public, puissent être affectés sur des emplois relevant de la fonction publique avec basculement progressif, accompagnement et formation.

Snec-CFTC - Ensemble Voyons Loin

Ensemble Voyons Loin !

Syndicat majeur de l'enseignement privé, le Snec-CFTC vous présente ici ses actions, son projet politique et ses revendications.

Ensemble, ouvrons des perspectives d’avenir pour nos enfants, nos jeunes et nos adhérents. Ensemble, inscrivons nos exigences dans la durée, au loin et au delà des mêlées, et continuons à nous battre pour être acteurs des relations sociales.

NOUS CONTACTER

Vous souhaitez en savoir plus au sujet de notre projet ? Vous avez des questions ? Nous sommes à votre écoute !

2 + 11 =

Snec-CFTC
128 avenue Jean Jaurès
93697 Pantin Cedex
Tél : 01.73.30.42.42
www.snec-cftc.fr

Nous sommes à votre écoute !